Multicovers high tech hormone du sommeil

hormone du sommeil


Vous pouvez rapidement consulter vos e-mails avant d’aller vous coucher ou surfer un court instant sur Internet. Ce n’est pas une bonne idée. Des études ont montré qu’une forte proportion de bleu dans la lumière nuit à notre sommeil, explique le docteur du Centre médical du sommeil de Kassel. Et c’est précisément cette lumière qui nous éclaire depuis les écrans de télévision, les moniteurs de PC, les smartphones ou les tablettes, par exemple.

“Même à de faibles intensités d’environ 50 lux le soir, nous avons une influence mesurable sur l’horloge interne”, dit le psychologue. Cependant, ce facteur est probablement encore nettement sous-estimé dans la perception générale de la population.


“Entre-temps, les chercheurs ont pu prouver très précisément comment l’horloge interne de l’homme est contrôlée par la lumière”, explique le docteur. D’après cela, l’horloge est réglée par la composante bleue. Moins il y a de lumière bleue, comme au crépuscule, plus notre corps passe en mode veille. Cela est dû à l’hormone sombre qu’est la mélatonine, qui est donc souvent appelée l’hormone du sommeil.

 

L’équilibre hormonal des enfants réagit de manière particulièrement sensible

Ce mécanisme est perturbé par la lumière électrique. L’équilibre hormonal des enfants et des adolescents réagit à la lumière bleutée de manière encore plus sensible que celui des adultes. C’est ce que montre une étude récente de chercheurs de l’université du Colorado.


“Récemment, la lumière dont nous nous entourons est en fait devenue de plus en plus brillante, et la biologie de l’évolution ne nous a pas du tout donné la possibilité de nous y adapter”, explique le docteur. Le soir, notre horloge interne repasse pour ainsi dire temporairement du mode veille au mode jour. Le sommeil de la nuit est perturbé.

 

Comparable aux changements apportés par l’industrialisation

“En raison de la mondialisation numérique actuelle, nous connaissons un changement social qui semble au moins comparable à celui apporté par l’industrialisation”, déclare Alfred Wiater, président de la Société allemande pour la recherche et la médecine du sommeil (DGSM). Dans les années à venir, les études épidémiologiques devront donc montrer si l’impression de troubles du sommeil en augmentation qui se dessine actuellement peut être scientifiquement confirmée à long terme.

 


Une chose est sûre : “Pour pouvoir dormir sur ses deux oreilles, il est particulièrement important de disposer de conditions environnementales adéquates et de se détendre”, explique le somnologue. En ce qui concerne les médias électroniques, il conseille donc de ne pas les utiliser activement le soir ou, de préférence, de les éteindre complètement.

 

Applications pour Android et autres systèmes d’exploitation

Si cela n’est pas possible – ou pas voulu – il existe maintenant des possibilités techniques pour maintenir la proportion de lumière bleue dans l’affichage et donc l’influence sur l’horloge interne aussi faible que possible.

Par exemple, si vous avez un nouvel iPhone, vous pouvez activer la fonction “Night Shift””, explique le docteur du Centre médical du sommeil. Il existe également des applications dites “Blue Light” pour Android, Windows et d’autres systèmes d’exploitation.

Ces programmes règlent la quantité de lumière bleue sur l’écran – à partir de quelle heure de la journée, cela peut être réglé manuellement. “Nous recommandons de réduire considérablement ce nombre à partir de 20h30 environ”, conseille M. Cassel. De cette façon, l’effet négatif de la lumière peut être réduit au minimum.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post